Chenille processionnaire : plusieurs cas signalés sur la commune !!!

N’approchez pas ces chenilles !

Présentant un réel danger pour les humains, la faune et la flore, la lutte contre la chenille processionnaire est indispensable et ne peut se faire sans la contribution des particuliers.

A CHACUN D’AGIR DANS SON JARDIN

Précautions à prendre

Si vous repérez des nids de chenilles processionnaires :

  • Faites appel à un professionnel pour faire poser des éco-pièges / faire procéder à un élagage sélectif pour supprimer les nids
  • Ne pas toucher les insectes
  • Ne pas s’approcher du nid
  • Éloigner les enfants et les animaux domestiques,
  • Proscrire tout balayage qui disperse les micro-poils volatiles urticants…
  • En cas d’irritations ou démangeaisons, demander conseil à votre pharmacien ou médecin.

Moyens mis en oeuvre

L’éradication des chenilles ne peut être définitive. Elle doit être renouvelée tous les ans.

Les moyens mis en œuvre sont les suivants :

  • la destruction manuelle des nids en hiver (octobre à mi-février) ;
  • le piégeage des chenilles à l’aide de manchons en plastique avec des gouttières (de janvier à mars) ;
  • le piégeage des adultes grâce à des pièges à phéromones (juin à mi-septembre) ;
  • la pose de nichoirs à mésanges qui peuvent manger jusqu’à 90 chenilles par jour (toute l’année).

Plus d’informations sur : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/les-chenilles-processionnaires ou sur https://chenilles-processionnaires.fr/index.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.